Blog


Vous êtes démasqué !

Intéressons-nous aujourd’hui au syndrome de l’imposteur. De quoi s’agit-il ? C’est cette tendance à attribuer nos succès à la chance, au travail en équipe, à la facilité de la tâche, à la place d’assumer simplement nos compétences. Le syndrome de l’imposteur, c’est cette petite voix qui vous dit que vos succès sont le simple fruit du hasard ou de n’importe quel autre facteur.

Lors du séminaire « Donnez du sens à votre singularité », vous êtes démasqué. Vous affirmez votre domaine de singularité, celui dans lequel votre compétence est rare et précieuse.

Vous prenez aujourd’hui la place qui est la vôtre. Voici quelques pistes pour poursuivre votre chemin dans cette direction.

bas les masques authenticité

1. Détecter le sentiment d’imposture

Observez les dernières semaines écoulées : quand pour la dernière fois avez-vous nié votre compétence ? Voici quelques indices pour mieux détecter ces moments :

  • vous avez nié un compliment : « j’ai eu de la chance », « c’est normal, c’est mon travail », « c’était facile », « tout le monde aurait pu le faire de la même façon »
  • un sentiment d’illégitimité vous a gagné : « je n’ai pas fait les études nécessaires, j’ai juste appris ça comme ça », « je n’ai pas de mérite », « à un moment ou un autre, on va découvrir que je ne suis pas compétent ». On parle aussi de syndrome de l’autodidacte.

2. Rassurez-vous

Commençons par descendre ce « syndrome » de son pied d’estale : il s’agit ni plus ni moins d’un sentiment, comme vous en vivez mille autres au cours de la journée. Ce sentiment est largement répandu : en fait, nous serions 70%* à le croiser à un moment ou à un autre de notre parcours, de manière plus ou moins fréquente et répétée. Les femmes y seraient plus sujettes, ainsi que les personnes dites « précoces ».

3. Vous êtes le seul à procéder ainsi

Quoi qu’il en soit, votre manière d’analyser le monde qui vous entoure et d’apporter une solution authentique vous est toute personnelle. Vous pouvez toujours chercher : de la même manière que votre ADN est unique, votre fonctionnement et votre rayonnement le sont aussi.

4. Détendez-vous

Affirmer ce que vous faites de mieux est la voix à suivre pour prendre confiance et remettre ce sentiment à sa juste place. A chaque fois que vous croisez ce sentiment de près ou de loin, rappelez-vous que vous êtes unique.

Bas les masques !

 

* Le complexe d’imposture, ou, Comment surmonter la peur qui mine votre réussite, Pauline Rose Clance, édition Flammarion (1992).

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *